Loading...
Présentation Projet 2017-10-10T17:05:48+00:00

PRÉSENTATION DU PROJET

« Vulnérabilités et opportunités carbone des échanges commerciaux. Quelles compréhensions et quelles politiques publiques pour réduire l’empreinte carbone de la demande finale »

RÉSUMÉ DU PROJET

Ce projet vise à construire un modèle de simulation de politiques fiscales qui se base sur une cartographie des flux d’émissions de carbone qui soit la plus détaillée possible. Celle-ci vise à identifier à la fois l’origine géographique et sectorielle des émissions de Gaz à Effet de Serre importées et leurs destinations finales entre différentes classes de ménages. Trois phases successives permettront d’atteindre cet objectif ; la première sera consacrée au travail d’appariement entre plusieurs bases de données à périmètre différencié. Seront ainsi harmonisées au sein d’un unique cadre comptable cohérent, une base de données du commerce international des échanges de produits entre les différents secteurs économiques, la comptabilité nationale française et une base de micro-données portant sur les ménages.

Dans une seconde phase, nous simulerons à l’aide d’un modèle multi-régional Input-Output (MRIO) les impacts économiques qu’aurait l’introduction d’une fiscalité climatique aux frontières sur les ménages selon leur profil économique. Plusieurs régimes fiscaux seront considérés, autant sur la dimension incitative liée au changement des systèmes de prix, que sur les modalités de redistribution à destination des ménages.

Afin de valoriser et d’accroître la visibilité de ces travaux, nous construirons un site internet dédié, qui outre le fait d’accueillir l’ensemble de la documentation associée au projet, permettra d’exposer les résultats des simulations et leur analyse à travers une interface de visualisation de données.

Enfin nous ambitionnons de publier dans une revue à comité de lecture un ou plusieurs articles consacrés à la méthodologie développée dans l’appariement des bases de données et à l’évaluation des mécanismes de fiscalité carbone à travers l’hybridation entre les différents modèles exposés ci-dessus.